Menu icoMenu232White icoCross32White

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit
Les Amis du Jardin du Moyen-Age

22 janvier 2020

Echos

 Le jardin au moyen-âge

 

Quel que soit le jardin considéré, jardin de monastère, jardin vivrier, jardin courtois ou jardin d'agrément, il demeure une caractéristique commune : c'est un espace clos.

Le jardin fournit la nourriture, les soins et rend grâce à Dieu : "Dieu planta un jardin en Eden et il y mit l'homme qu'il avait modelé." (Genèse, II-8)

On connaît les jardins du moyen-âge à travers des vestiges archéologiques, des témoignages écrits (encyclopédies, lois et règlements, testaments et inventaires de biens...), des productions artistiques (poésies, peintures et sculptures...).

Echos botaniques

Plante du capitulaire De Villis : la tanaisie

 

tanaisie / tanacetum vulgare

plante de la famille des Astéracées

La tanaisie est un répulsif à insectes.

Les fleurs séchées hachées se préparent en macération à pulvériser sur les tomates ou les pommes de terre.

La plante entière (mélange de plantes sèches et de plantes fraîches) se prépare en infusion ou en décoction pour un usage en répulsif.

Echos photographiques

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus